Transformation d'une association de propriétaires

Dans quelles conditions doit être votée la transformation d'une association de propriétaires ?

Par décision du 10 août 2011, les membres d'une association syndicale en ont autorisé sa dissolution afin de la transformer en association syndicale libre. La constitution de celle-ci a été validée par l'assemblée générale du 17 avril 2012. Les propriétaires de fonds situés dans le périmètre de l'association demandent l'annulation de cette constitution, ainsi que des assemblées générales du 6 août et 30 octobre 2015.

Le 28 juin 2018, la cour d'appel d'Aix-en-Provence a rejetté les demandes.
Elle retient que la volonté des propriétaires d'adopter un autre mode de gestion de l'unité foncière détenue par l'association ressortait des résolutions de l'assemblée générale du 10 août 2011. A cette occasion la tranformation avait été votée par l'unanimité des 27 présents ou représentés sur 38. Les juges du fond considèrent que le principe de l'unanimité est inapplicable à la constitution de l'association et à l'adoption de ses statuts votés par l'assemblée générale du 17 avril 2012, réunissant 23 propriétaires présents ou représentés sur 38. 

Le 6 février 2020, la Cour de cassation casse l'arrêt au visa des articles 7, 37 et 40 de l'ordonnance du 1er juillet 2004.
Selon elle, la cour d'appel n'a pas constaté le consentement unanime des membres à la transformation de l'association syndicale.

© LegalNews 2020
Abonné(e) à Legalnews ? Accédez directement à tous les compléments


Bénéficiez d'un essai gratuit à LegalNews


LegalNews , veille juridique et comptable

LegalNews vous offre une surveillance exhaustive de l’actualité juridique (presse, revues juridiques, sources officielles et institutionnelles…). Recevez votre sélection d’informations sur-mesure en fonction de votre activité pour vous concentrer sur la véritable valeur ajoutée de votre métier.

Pour bénéficier dès maintenant d’un essai gratuit et sans engagement grâce à Juridiconline, cliquez ici